Baccalauréat général et technologique :

Baccalauréat général et technologique :

Baccalauréat général, spécialité au choix des candidats en 1ère ; Langue, Littérature et Civilisation Étrangère ou Régionale :

Extraits des textes officiels (fichier pdf)

Épreuve 1

L'épreuve est composée de deux parties. Les candidats reçoivent dès le début de l'épreuve l'intégralité du sujet, dans lequel figure le titre du document support de l'évaluation de l'oral.

- La compréhension de l'oral est évaluée à partir d'un document audio ou vidéo dont la durée n'excède pas 1 minute 30. Le document est écouté trois fois, les écoutes étant espacées d'une minute. Durant les écoutes, les candidats peuvent prendre des notes. À l'issue de la troisième écoute, les candidats utilisent le temps dont ils disposent comme ils le souhaitent pour rendre compte du document oral, en français, de manière libre ou guidée, puis pour traiter le sujet d'expression écrite.
- Le sujet d'expression écrite, à traiter en langue cible, se fonde sur une ou deux questions, en lien avec la thématique générale du document support de l'évaluation de la compréhension de l'oral.

Épreuve 2

Les candidats se voient remettre l'intégralité du sujet dès le début de l'épreuve et organisent leur temps individuellement.
- La compréhension de l'écrit est évaluée à partir d'un ou deux textes. Les candidats en rendent compte dans la langue cible, de manière libre ou guidée. La longueur cumulée des textes est comprise entre 2300 et 4000 signes, blancs et espaces compris.
- Le sujet d'expression écrite, à traiter en langue cible, se fonde sur une ou deux questions, en lien avec la thématique générale du document support de l'évaluation de la compréhension de l'écrit. Le sujet peut prendre appui sur un document iconographique.

Épreuve 3

L’évaluation se déroule en deux temps :
- Le premier temps consiste en une épreuve de 2 heures. Elle est composée de deux parties, l’une consacrée à l’évaluation des compétences de compréhension de l’oral et de l’écrit, l’autre à l’évaluation des compétences d’expression écrite. Les candidats reçoivent l’intégralité du sujet dès le début de l’épreuve.
La compréhension de l’oral est évaluée à partir d’un document audio ou vidéo dont la durée n’excède pas 1 minute 30. Le document est écouté trois fois, les écoutes étant espacées d’une minute. Durant les écoutes, les candidats peuvent prendre des notes.
À l’issue de la troisième écoute, les candidats utilisent le temps dont ils disposent comme ils le souhaitent pour rendre compte du document oral, en français, de manière libre ou guidée, puis pour traiter la compréhension de l’écrit et le sujet d’expression écrite.
La compréhension de l’écrit est évaluée à partir d’un ou deux textes. Les candidats en rendent compte dans la langue cible. Ils sont guidés par des questions qui portent également sur la compréhension de l’ensemble du dossier constitué par les documents supports de l’évaluation de la compréhension de l’oral et de l’écrit. La longueur cumulée des textes est comprise entre 2500 et 4500 signes, blancs et espaces compris.
Le sujet d’expression écrite, à traiter en langue cible, se fonde sur une ou deux questions, en lien avec la thématique générale du dossier constitué par les documents supports de l’évaluation de la compréhension de l’oral et de l’écrit.
Le sujet peut prendre appui sur un document iconographique.
- Le second temps consiste en une épreuve orale individuelle d’une durée de 10 minutes, sans temps de préparation.
Le candidat a le choix entre trois axes culturels du programme proposés par l’examinateur.
En tenant compte du choix du candidat, l’examinateur propose des pistes de discussion : deux documents iconographiques, ou deux citations, ou un document iconographique et une citation. Le candidat explique en langue cible pendant 5 minutes maximum quel document ou quelle citation illustre à son sens le mieux l’axe qu’il a choisi et pourquoi.
L’entretien est élargi à des questions plus générales, portant par exemple sur le travail réalisé par le candidat sur l’axe choisi.

Épreuve LLCER de première

L'épreuve consiste en la synthèse d'un dossier documentaire, guidée par deux ou trois questions ou consignes, en 300 mots au moins. Le dossier documentaire est composé de trois documents, dont au moins un document littéraire et un document iconographique, adossés à l'une des deux thématiques au programme de la classe de première. La longueur cumulée des textes est comprise entre 4000 et 5000 signes, blancs et espaces compris.
L'épreuve est notée sur 20 points. Une grille d'évaluation commune à toutes les langues est jointe au sujet.